Les Limousins pendant la guerre de 1914-1918

Références de l’ouvrage

Les Limousins pendant la guerre de 1914-1918

Par Gabriel de Llobet. Professeur chargé du Service Éducatif des Archives Départementales de la Haute-Vienne. 2e édition CRDP 1988.

Les Limousisn CRDP 1988


Propositions d’éléments pédagogiques, d’une bibliographie et d’une sitographie pour redécouvrir l’ouvrage dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre.
Le document initial se compose d’une série de 24 diapositives assorties d’un livret imprimé de 32 pages qui apporte des informations sur chaque diapositive. L’intégralité du livret n’est pas reproduit, mais des résumés avec mise en avant de notions sont associés à chaque image.

 

Thèmes autour des images
□ Notions associées aux images
● Références bibliographiques et sitographiques

Liste des Thèmes

Thème 1. Le début de la Grande Guerre : la mobilisation générale d’août 1914
Thème 2. Les caractéristiques militaires du conflit
Thème 3. La mise en place d’une économie de guerre
Thème 4. Le financement de l’effort de guerre
Thème 5. Les effets économiques du conflit sur la population civile
Thème 6. Le contrôle de l’opinion publique
Thème 7. La guerre totale contre l’ennemi
Thème 8. L’enlisement du conflit et le mouvement révolutionnaire en 1917
Thème 9. La fin de la Grande Guerre : l’armistice de 1918
Thème 10. Le bilan humain de la Grande Guerre
Thème 11. La reconversion de l’économie de guerre
Thème 12. La responsabilité du conflit et le paiement des réparations

Les principales références

 

 


 

Thème 1. Le début de la Grande Guerre : la mobilisation générale d’août 1914

Image n°1. Ordre de mobilisation générale du 2 août 1914.

1_Guerre_de_14_18

L’Ordre de mobilisation générale du 2 août 1914 se présentait sous la forme d’une affiche, 90 x 70 cm, imprimée dès 1904.  Il a été fixé par simple “décret du Président de la République”. – ADHV, R 241.

La mobilisation générale de 1914 fut une réussite car elle avait été préparée de longue date. Elle était basée sur le principe de la Nation armée qui impose à chacun de défendre la Patrie selon ses moyens. Elle concerne “tout Français soumis aux obligations militaires” : en principe tous les hommes de dix-huit à soixante ans. En fait, les réformés et ceux qui ont plus de quarante-huit ans ne sont pas directement concernés.

□ Notions : mobilisation générale, Nation armée, défense de la Patrie.

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.
– Article « Mobilisation » pages 89-92. La position de Léon Betoulle, maire de Limoges, et l’organisation de la mobilisation générale en Limousin.

● Site « Mission Centenaire 14-18 ». Portail officiel du centenaire.
http://centenaire.org/fr/espace-pedagogique/pistes-pedagogiques/lordre-de-mobilisation-generale

Des ressources pédagogiques pour analyser l’affiche de la mobilisation générale (repères pour l’enseignant, présentation du document, objectifs et notions des programmes, mise en œuvre pédagogique, prolongements). Auteur : CNDP, 25 septembre 2011.

● Site de l’INA. L’INA a développé, avec le concours du Ministère de l’Éducation Nationale, un site éducatif Jalons pour l’histoire du temps présent qui propose de découvrir et décrypter à travers 1500 documents provenant des archives de la radio, de la presse filmée et de la télévision, l’histoire du monde contemporain depuis 1914.
http://centenaire.org/fr/espace-pedagogique/ressources-pedagogiques/deuxieme-degre/ina-les-jalons-de-la-premiere-guerre

On peut voir par exemple une vidéo sur « la mobilisation générale du 2 août 1914 et le départ des soldats pour le front ». (durée 1m22s, vidéo accompagnée sur le site du rappel du contexte historique et d’un éclairage média)

► Téléchargement : Thème 1 Limousins 14-18


Thème 2. Les caractéristiques militaires du conflit

Images n°2 et 3. Tranchées et masques à gaz.

2_Guerre_de_14_183_Guerre_de_14_18

Photographies 18 x 13 cm. – ADHV, 1 W 4.

Les deux photographies ont été prises sur le front de la Somme, entre le 14 août et le 3 septembre 1916, par un poilu du 78e R.I, régiment que tenait garnison à Limoges et à Guéret.
La première photographie montre un soldat dans une tranchée en position d’attente. Il fume la pipe et semble lire un journal. Il porte le casque Adrian introduit en septembre 1915, ainsi que la tenue bleu horizon. À proximité on distingue le “barda” du poilu : un sac d’environ 20 kg auquel s’ajoutent l’armement, la cartouchière et les musettes. La tranchée constitue un abri bien sommaire, elle ne comporte ni bois ni ciment, mais seulement quelques sacs de sable.
La seconde photographie montre un groupe de militaires lors d’un exercice d’installation de masques à gaz. Cet équipement fait son apparition suite à la première attaque allemande par des armes chimiques en avril 1915. Les premiers masques à gaz sont d’une efficacité limitée car ils ne comportent pas encore de cartouche filtrante amovible.

□ Notions : poilu, guerre de tranchées, armes chimiques, barda.

● Revue : La vie dans les tranchées, Textes et Documents pour la classe, TDC n°1024, 15 novembre 2011.
« Les historiens de la Grande Guerre insistent aujourd’hui, à travers les témoignages des soldats eux-mêmes, sur l’« expérience combattante », qui permet de mieux comprendre comment a été possible le sacrifice de toute une génération. »

http://www.reseau-canope.fr/tdc/tous-les-numeros/la-vie-dans-les-tranchees.html

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.
Article « Régiments » pages 133-137. Les cinq régiments limousins : le 63e de Limoges, le 100e de Tulle, le 126e de Brive, le 78e de Limoges et Guéret, le 138e de Magnac-Laval et Bellac.

● Site « Mémoire des hommes »
Site du Ministère de le Défense qui comporte : une base de données des 1,3 million de Morts pour la France de la Première Guerre mondiale ; les historiques régimentaires et les journaux des marches et opérations (JMO) des unités engagées (on peut ainsi trouver des informations sur les régiments limousins).

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

● Livre : Historique du 63 régiment d’infanterie. France 1914-1918. Édition Henri Charles-Lavauzelle, 1920, monographie de 52 pages.
http://argonnaute.u-paris10.fr/search/result#viewer_watch:a011403267960fU5dR8/a0114157863502wp10f//

● Site du 63e Régiment d’Infanterie de ligne de Limoges, guerre 1914-1918.
Site personnel de Christian Faurillon créé en 2005. Pour découvrir l’histoire d’une guerre, d’une caserne, d’une région, d’un village, d’un poilu…

http://www.faurillon.com/

► Téléchargement : Thème 2 Limousins 14-18


Thème 3. La mise en place d’une économie de guerre

Image n°4. Circulaire de l’Inspecteur d’académie aux enseignants et aux élèves de la Haute-Vienne pour employer la main d’œuvre scolaire aux travaux de la moisson, le 25 juillet 1916.

4_Guerre_de_14_18

21 x 29 cm, Limoges, Imp. Ouvrière. – ADHV, R 345.

Il y a un siècle, les Français -et particulièrement les Limousins- sont en majorité des paysans. Suite à la mobilisation générale, la main d’œuvre est insuffisante dans les campagnes car il ne reste que plus que des vieillards, des femmes et des jeunes. Le principe de la nation armée justifie que ceux de l’arrière, dans la mesure de leurs moyens, rivalisent de patriotisme avec ceux qui sont au front. Comme lors des étés 1914 et 1915, il est ainsi fait appel à la mobilisation des élèves pour participer aux travaux de la moisson.

□ Notions : front / arrière, population active (main d’œuvre).

● Revue : 1914-1918 Auvergne Limousin, hors-série du Populaire du Centre et de la Montagne, 162 pages, novembre 2013.

Article : Les campagnes limousines dans la guerre, pages 44-45.

***

Image n°5. Appel du préfet de la Haute-Vienne à la population apte à travailler dans les administrations ou services de la Défense nationale, le 27 novembre 1916.

5_Guerre_de_14_18

Affiche 60 x 50 cm, Imp. Dulac, Limoges. – ADHV, R 241

L’appel à la population vise les anciens fonctionnaires, retraités, citoyens dégagés des obligations militaires qui pourraient être utilisés dans les administrations et services de la Défense nationale. Ceux de l’arrière doivent faire preuve d’un dévouement égal à celui des Limousins du front dont les régiments se comportent héroïquement, allusion à la remarquable résistance des 63e et 78e R.I. à Verdun au printemps 1916. La mise en place d’une économie de guerre et d’une production de masse, se traduisent à Limoges, par la conversion d’ateliers de mécanique dans la fabrication en série d’obus et de maisons de chaussures dans la production de brodequins pour l’armée.

□ Notions : Défense nationale, économie de guerre, production de masse.

● Site « Histoire et mémoires des deux guerres mondiales ».
Site créé en 2000 par Jean-Pierre Husson, professeur. Voir aussi les liens qui permettent d’accéder à une liste de sites sur la Première guerre mondiale.

http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/
> enseigner les deux guerres mondiales > enseigner l’histoire de la 1ère guerre mondiale en Première > l’économie de guerre

***

Image n°6. Ordre de réquisition des laines de la tonte de 1918 donné par le sous-intendant militaire de Limoges, le 30 décembre 1917.

6_Guerre_de_14_18

Affiche 60 x 40 cm. – ADHV, R 333.

Le droit de réquisition de l’armée remonte à 1793, il introduit une sérieuse exception au libéralisme économique. Il était au départ limité au blé, au fourrage, aux chevaux et aux chemins de fer. Mais à mesure que la guerre s’est prolongée, il a fallu l’étendre à d’autres produits comme les laines. Cela concerne le Limousin en tant que producteur traditionnel de laines. L’élevage du mouton y était alors en recul avec la diminution des landes, mais le troupeau, avoisinait encore le million de têtes.

□ Notions : réquisition, libéralisme / dirigisme.

► Téléchargement : Thème 3 Limousins 14-18


Thème 4. Le financement de l’effort de guerre

Image n°7. « Comité départemental de la Haute-Vienne de l’or, des bons et des emprunts de la Défense nationale ».

7_Guerre_de_14_18

Affiche 45 x 30 cm, suppl. au Réveil du Centre du 18 septembre 1916. – ADHV, R 393.

L’appel au bas de laine des particuliers est un moyen pour l’État de financer les dépenses de guerre. L’opération est présentée comme une bonne affaire, conseillée et garantie par les plus hautes autorités. L’État draine l’or en circulation et celui qui est thésaurisé, pour tenter de maintenir la couverture-or des billets de banque, et payer les importations exceptionnelles. Cependant, l’État fera émettre par la Banque de France beaucoup trop de billets et la couverture-or baissera de 69,4 % en 1914 à 21,5% en 1918.
En contrepartie de cet or, l’État émet soit des Bons de la Défense nationale, sortes de bons du Trésor à court terme ; soit des emprunts à long terme.

□ Notions : “bas de laine”, étalon-or, importations, thésaurisation, dépenses de l’État, Banque de France, billets et couverture-or, dette de l’État (bons et emprunts), patriotisme.

● Site de la cité de l’économie et de la monnaie : une frise chronologique « 10000 ans d’économie » (dates clés : 1914-1918 Première guerre mondiale : aspects économiques, 1914-1920 Les « billets de nécessité » pendant la première guerre mondiale en France, 1917 Révolution russe)

http://www.citedeleconomie.fr

● Site « l’Histoire par l’image ». L’Histoire par l’image explore l’Histoire de France à travers les collections des musées et les documents d’archives. Ce site s’adresse aux enseignants et à leurs élèves mais aussi aux curieux et à l’amateur d’art et d’histoire.
Dans la recherche par l’index au mot-clé « Guerre de 14-18 » on trouve 100 réponses …

Deux exemples concernant le financement de la guerre : « Les emprunts nationaux de 1916 et 1917 » ; « Les emprunts nationaux pendant la guerre de 1914-1918 ».

http://www.histoire-image.org

● Revue : 1914-1918 Auvergne Limousin, hors-série du Populaire du Centre et de la Montagne, 162 pages, novembre 2013.
Article : La monnaie de nécessité entre en circulation, page 41. Dès 1914, pour pallier le manque de billets en circulation, les Chambres de commerce se sont mises à battre monnaie.

► Téléchargement : Thème 4 Limousins 14-18


Thème 5. Les effets économiques du conflit sur la population civile

Image n°8. « Le triumvirat limousin contre la vie chère. Limoges aura sa carte de sucre et ses bons de consommation ».

8_Guerre_de_14_18

ADHV, R 308.

Le document se compose d’un article paru dans Le Petit Journal du 29 novembre 1916, accompagné de la reproduction d’un bon pour 200 grammes de sucre. L’économie de guerre contraint les autorités locales (maire, préfet, président de la chambre de commerce) à prendre des mesures dirigistes pour protéger les plus démunis par la taxation et le rationnement. Le correspondant local du Petit Journal, quotidien parisien, cite Limoges en exemple. La capitale de la Haute-Vienne, de tradition et de direction socialistes montre la voie en instituant une “carte de sucre qui ne verra le jour au plan national qu’au 1er mars 1917. La vie chère est due à l’action conjuguée des trop nombreux billets en circulation et de la pénurie de certaines denrées comme le sucre, dont les trois-quarts provenaient avant la guerre du Nord et de l’Est qui sont envahis.

□ Notions : socialisme, inflation, taxation, rationnement, pénurie.

► Téléchargement : Thème 5 Limousins 14-18


Thème 6. Le contrôle de l’opinion publique

Image n°9. « L’alarme, société française d’action contre l’alcoolisme » : appel du comité national.

9_Guerre_de_14_18

Affiche illustrée par Abel Faivre, 50 x 32 cm, Paris, s.d., Impr. Devambez. – ADHV, R 241.

L’affiche du comité national contre l’alcoolisme s’adresse aux Françaises et aux jeunes Français de l’arrière. Elle dénonce deux dangers : l’un immédiat : la défaite. “Ce que nous n’avons pu faire l’alcool le fera” dit l’Allemand de l’illustration. Il faut donc en préserver les soldats permissionnaires. L’autre plus durable : l’avilissement de la population et la ruine de l’économie.
Des affiches contre la prostitution sont de la même inspiration.

□ Notions : les effets de l’ alcoolisme.

***

Image n°10. « N’écoutez pas les mauvais bruits ».

10_Guerre_de_14_18

Carte animée, illustrée par Saumier, format carte postale, Paris, Impr. Chambrelent, s.d. – ADHV, R 241.

Une carte animée, au format carte postale, délivre un message clair à l’ensemble de la population : pour garder courage, ne prêtons pas l’oreille aux bruits lancés par l’ennemi.
Elle se présente sous la forme d’une carte évidée à l’emplacement de la fenêtre et des yeux du personnage bilieux. Un disque sous-jacent, que l’on devine en noir, peut pivoter et faire apparaître successivement à la fenêtre les différentes formes prises par la propagande ennemie : “von Boche, Hindenburg, Germania, le Junker, le Turc, herr doktor”, ici “l’espionne” ; personnages de plus en plus typés et enrichis de mythes à mesure que se prolonge la guerre. Ils atteindront leur forme définitive lors des propositions de “paix blanche” de 1917. A chaque apparition les yeux du malheureux Français tournent, s’exorbitent, se révulsent, exprimant toujours l’anxiété.

□ Notions : propagande, « paix blanche ».

***

Image n°11. « Aux habitants de la 12e région de Corps d’Armée » : le Général Pélecier menace d’une « impitoyable répression » les auteurs de propos défaitistes. Limoges, le 25 août 1914.

11_Guerre_de_14_18

Affiche 60 x 50 cm, Limoges, Impr. du Courrier du Centre. – ADHV, R 241.

La 12e région militaire se situait à l’arrière, elle comprenait les trois départements du Limousin, la Charente et la Dordogne. À la date du 25 août 1914, la défaite se dessine ; en faire état, c’est l’accepter et répandre la panique. Au nom de la raison d’État qui s’oppose au “crime de lèse-patrie”, l’armée veut contrôler l’opinion publique. Le pays se trouve sous le régime de “l’état de siège” car tout est subordonné à l’autorité militaire. Les autorités civiles doivent “déférer aux tribunaux militaires” les auteurs de propos défaitistes. Les “coupables… peuvent s’attendre à une impitoyable répression“.

□ Notions : défaitisme, opinion publique, état de siège, répression.

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.
Article « opinion publique » pages 113-115. Les évolutions de l’opinion publique en Limousin.

***

Image n°12. « Le Populaire, hebdomadaire de propagande socialiste et internationaliste.

12_Guerre_de_14_18

№ 24, 9 au 15 octobre 1916, 8 p., 32 x 25 cm. – ADHV, I/L 240

Il s’agit de la première page de l’hebdomadaire, numéro 24 de la semaine du 9 au 15 octobre 1916. Au sein de la S.F.I.O, le courant pacifiste fut effacé dès les premiers jours de la guerre par l’assassinat de Jaurès et l’enthousiasme patriotique général. Cependant, la Fédération socialiste de la Haute-Vienne joue un rôle décisif dans la renaissance de ce pacifisme malgré la censure qui l’assimile au défaitisme. Le titre de l’éditorial est significatif : « Sous le Bâillon », ainsi que les blancs qui hachent l’article avec l’indication du nombre de lignes censurées.

□ Notions : pacifisme, internationalisme, censure.

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.

Article : « Presse en Limousin » pages 127-128. Les publications limousines et les contrôles subis.

● Revue : 1914-1918 Auvergne Limousin, hors-série du Populaire du Centre et de la Montagne, 162 pages, novembre 2013.
Article : « La guerre déclarée au trust de la panique », pages 20-21. Dans le Limousin, relayés par le Populaire, les socialistes appellent à déclarer la guerre à la guerre.

Article : Les journaux accusés de « bourrage de crâne », page 38.

● Site de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges.
Deux siècles de presse limousine : la Bfm a mis en ligne 137 ans de presse quotidienne régionale (sept titres de 1810 à 1947). Il est ainsi possible de retrouver les articles parus dans le Populaire du Centre pendant la Grande Guerre.

http://www.bm-limoges.fr/limousin_collections_numerisees.html

► Téléchargement : Thème 6 Limousin 14-18


Thème 7. La guerre totale contre l’ennemi

Image n°13. État nominatif des individus de nationalité allemande résidant à Limoges à la date du 17 septembre 1914.

13_Guerre_de_14_18

33 x 22 cm. – ADHV, R 397.

Dès le début de la guerre, les sujets des puissances ennemies (allemands et autrichiens principalement) font l’objet d’une surveillance particulière et sont classés en plusieurs catégories : les hommes mobilisables sont neutralisés dans des camps de concentration ; les notables sont susceptibles d’être considérés comme otages ; les femmes et les vieillards, espions potentiels, sont expulsés du territoire. Dans la dernière catégorie, les seuls à pouvoir obtenir un permis de séjour sont ceux qui ont un fils, un mari ou un père engagé dans l’armée française ou qui sont Alsaciens.

□ Notions : camps de concentration, permis de séjour.

***

Image n°14. « Le touriste boche ».

14_Guerre_de_14_18

Silhouette de 13 cm de haut s’ouvrant comme un triptyque. Verger frères et Cie, Paris, s.d. – ADHV, I W 45

Une Silhouette de 13 cm de haut s’ouvrant comme un triptyque présente l’Allemand comme un fourbe, sous couvert de tourisme, il est venu espionner. En fait, c’est un barbare qui détruit les œuvres d’art qu’il est incapable d’apprécier. L’image repliée présente l’Allemand sous l’aspect innocent du touriste arborant plume au chapeau, guide et appareil photographique. Cependant les bottes trahissent déjà le soldat incendiaire qui se révèle, dans l’image ouverte, par le bombardement de la cathédrale de Reims.

□ Notions : espionnage.

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.

Article « Espionnite » pages 44-45. Des illustrations de la vague d’ « espionnite » qui déferle sur l’ensemble du pays et qui n’épargne pas le Limousin.

***

Image n°15. « Une usine française avant la guerre. Les boches détruisent tout ».

15_Guerre_de_14_18Image 14 ou 12 x 8 cm à panneaux coulissants faisant voir tantôt l’illustration du premier titre, tantôt celle du second. – ADHV, IW 45

D’après cette image à panneaux coulissant, l’Allemagne a voulu assurer sa prospérité économique aux dépens de celle de la France. L’explication au dos avance qu’avant la guerre, “l’industrie française était florissante » et que « les boches… ont déclaré la guerre dans l’espoir de supprimer notre concurrence. »

□ Notions : guerre économique.

***

Image n°16. Description et photographie d’une machine incendiaire, envoyée en France par le service d’espionnage allemand pour détruire les établissements travaillant pour la Défense nationale.

16_Guerre_de_14_18

Circulaire de la direction de la Sûreté générale adressée au préfet de la Haute-Vienne, 21 mars 1917, 21 x 27 cm et photogr. 9,5 x 12,5 cm. – ADHV, R 250.

Une circulaire de la direction de la Sûreté générale adressée au préfet de la Haute-Vienne, le 21 mars 1917, avec la mention : “secret et urgent”.
L’ennemi peut frapper même à l’arrière : « le service d’espionnage allemand en Suisse a envoyé en France des agents dont les noms sont inconnus ». Le texte décrit minutieusement l’engin incendiaire. Sous l’apparence inoffensive d’une boîte de corned beef, se cache une poudre chimique qui, mêlée au liquide de l’ampoule, “s’enflamme et communique le feu aux objets qui l’environnent”. Il en résulte qu’il faut ” fouiller minutieusement les voyageurs en provenance de Suisse, garder à vue tous ceux qui seront porteurs de boîtes du type ci-dessus décrit”.

□ Notions : espionnage, sabotage.

***

Image n°17. « Interdiction des annonces, panneaux-réclames, etc. concernant des produits…d’origine allemande, austro-hongroise et turque ». Limoges, 9 mai 1915.

17_Guerre_de_14_18

Affiche 60 x 50 cm, Imp. Dulac. – ADHV, R 397.

Le titre vise les produits des trois empires centraux. Parmi les attendus, imprimés en petits caractères, le préfet de la Haute-Vienne invoque le décret du 28 septembre 1914 qui a interdit toute relation commerciale et industrielle avec les sujets des puissances ennemies; il invoque aussi la proclamation de l’état de siège, principe de la guerre totale.

□ Notions : empires centraux / puissances alliées, protectionnisme, guerre totale.

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.

Article « Foire de Lyon ou prenons la clientèle des maisons allemandes » pages 52-54.

Article « Le jouet en guerre ou la poupée boche détrônée ! pages 67-70.
Des illustrations de la guerre économique contre l’Allemagne.

► Téléchargement : Thème 7 Limousin 14-18


Thème 8. L’enlisement du conflit et le mouvement révolutionnaire en 1917

Image n°18. Incident en gare de Limoges au départ d’un train de permissionnaires pour le front. Rapport de police du 28 juin 1917.

18_Guerre_de_14_18

Trois pages dactylographiées 21 x 27 cm. – ADHV, R 263. (La diapositive reproduit la 1ère moitié de la 2e page).

Le rapport envoyé par le commissaire central de police de Limoges au préfet de la Haute-Vienne, se présente sous la forme de trois pages. Il faut replacer l’incident dans le contexte de l’époque. Depuis longtemps, la lassitude, l’horreur même, ont remplacé l’enthousiasme des débuts de la guerre. Au lendemain de l’échec de l’offensive de Nivelle, elles se transforment parfois en révolte. À l’arrière, de nombreux départs de trains de permissionnaires pour le front sont ainsi perturbés, malgré les précautions prises pour interdire l’accès des quais de gare à la foule. La plupart des incidents en gare de Limoges eurent lieu du 20 juin, date à laquelle le service d’ordre fut renforcé, au début de juillet 1917. L’incident du 27 juin semble avoir été l’un des plus importants.

► Voir en annexe du PDF sur le Thème 8 (à télécharger) le texte publié intégralement et le commentaire .

□ Notions : offensive Nivelle, mutinerie.

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.

Article « Nivelle, le Tulliste » pages 107-108. La carrière de l’officier corrézien de son ascension à sa chute.

Article « Mutinerie russe à la Courtine » pages 102-106. La rébellion du corps expéditionnaire russe et sa répression.

● Revue : 1914-1918 Auvergne Limousin, hors-série du Populaire du Centre et de la Montagne, 162 pages, novembre 2013.

Article : « le général Nivelle, un bouc-émissaire idéal » pages 74-75.

Article : « Un milliers d’étrangers internés à La Courtine » pages 42-43.

***

Image n°19. Un appel à la révolution pour la paix (décembre 1917).

19_Guerre_de_14_18

Couverture de papier à cigarettes intitulée “Le Coque¬licot” , Imp. Coop. Ouvrière, Périgueux, 11 x 7 cm. – ADHV, R 259.

Le document incriminé consiste en une couverture de papier à cigarettes intitulée « Le Coquelicot », et imprimée par une coopérative ouvrière de Périgueux. Le titre, la couleur rouge du document et les slogans qu’on peut y lire indiquent clairement son origine révolutionnaire : « L’émancipation des travailleurs ne peut être l’œuvre que des travailleurs eux-mêmes » ; « Camarades en achetant le COQUELICOT, vous fournissez des munitions pour votre émancipation» ; « Prolétaires de tous les pays unissons-nous ». Il faut replacer ce document dans le contexte politique de l’époque : les socialistes français ont rompu l’union sacrée ; les événements de Russie transcendent, pour certains, le problème de la guerre par l’espoir d’une révolution prolétarienne et internationaliste.

Le document n’est pas daté, mais le ministère de l’Intérieur en avait saisi un semblable dans la zone des armées. Il en envoya au préfet de la Haute-Vienne la description et lui demanda d’en rechercher la provenance. Le préfet de la Haute-Vienne répondit en donnant l’identification et l’adresse du fabricant afin de supprimer cette propagande.

□ Notions : union sacrée, révolution russe, prolétariat, lutte des classes

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.

Article « Internationalisme » page 66. L’exemple du Monument aux Morts de Saint-Junien.

***

Image n°20. « Que dirais-tu si.. » (1919).

20_Guerre_de_14_18

Affichette de propagande antibolchévique, illustrée par Guy Arnoux, 31 x 23 cm, Paris, s.d. – ADHV, R 241.

Le document consiste en une affichette de propagande antibolchévique, illustrée par Guy Arnoux. Les deux dessins et les commentaires qui les accompagnent s’adressent aux paysans français, qui au lieu de vendre leurs récoltes, risquent de voir leurs terres et leurs fermes dévastées comme en Russie. Le message est explicite : la guerre internationale, à peine terminée, risque de se transformer en guerre sociale.

□ Notions : bolchévisme / antibolchevisme.

► Téléchargement : Thème 8 Limousins 14-18


Thème 9. La fin de la Grande Guerre : l’armistice de 1918

Image n°21. « La guerre est finie ! ».

21_Guerre_de_14_18

Carte postale. Jové, Limoges, coll. Brun.

Il s’agit d’une carte postale de Limoges réalisée par Jean Jové. La vue représente la rue du Clocher à son débouché sur la rue Jean Jaurès. On y observe une foule très dense avec des drapeaux français et américains. On peut lire au verso : « 11 novembre 1918. Unis pendant la guerre les Limousins le sont dans la joie. Vive la France ! Vive les Alliés ! ».

Le Populaire du 13 novembre décrit ainsi la journée du 12 novembre à Limoges : « …la plupart des maisons de commerce et des établissements industriels avaient donné congé à leur personnel ; aussi, dès 9 heures du matin, ouvriers et ouvrières se répandirent dans la ville, formant de bruyants cortèges. Pendant toute la journée, la rue du Clocher présenta une animation extraordinaire : les marchands de confetti, de serpentins, de petits drapeaux et de cocardes tricolores furent dévalisés… Les employés des Nouvelles Galeries faisaient pleuvoir de la toiture de l’établissement une pluie de confetti et de serpentins… Poilus et soldats américains fraternisaient, comme lundi, parcourant les rues bras-dessus bras-dessous… Tous les magasins… avaient conservé leur pavoisement de la veille : les drapeaux français et alliés claquaient joyeusement au vent… ».

□ Notions : armistice.

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.

Article « Armistice » pages 15-18. Extraits de la lettre du préfet de Haute-Vienne aux maires du département ; photos du retour des régiments en Limousin (63e RI et 138e RI) ; évocation des cérémonies organisées pour accueillir les troupes limousines.

Article « Jean Jové, un photographe dans la guerre » pages 75-78.
Juanito Jové (1876-1957), né à Barcelone et auteur d’images documentaires sur le conflit éditées en cartes postales.

● Revue : 1914-1918 Auvergne Limousin, hors-série du Populaire du Centre et de la Montagne, 162 pages, novembre 2013.

Article :L’armistice signé, « la Vie triomphait de la Mort » pages 138-139.

● Site « Histoire et mémoires des deux guerres mondiales ».

http://www.cndp.fr/pour-memoire/larmistice-du-11-novembre-1918/presentation.html
> Pour mémoire : consulter le dossier « L’armistice du 11 novembre 1918 »

► Téléchargement : Thème 9 Limousins 14-18


Thème 10. Le bilan humain de la Grande Guerre

Image n°22. Tableau statistique des vides créés dans l’agriculture en Haute-Vienne.

22_Guerre_de_14_18

Moitié de la dernière page d’un cahier de 8 p., 43 x 27 cm, département de la Haute-Vienne, s.d. – ADHV, R 349.

Le document statistique montre que sur près de 35 000 agriculteurs mobilisés en Haute-Vienne, plus d’1/5 sont morts et plus d ¼ sont morts ou mutilés. Dans les campagnes limousines, les pertes en vies humaines liées à la Grande Guerre sont extrêmement lourdes, surtout chez les hommes jeunes. La situation est aggravée par le déracinement de nombreux soldats attirés par la ville, et explique en grande partie, l’effondrement de la démographie limousine dans l’entre-deux-guerres.

□ Notions : morts pour la France, mutilés de guerre.

● Livre : Limousin 14-18, un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, par Stéphane Capot et Jean-Michel Valade. Les Ardents éditeurs, 2008.

Article « Monuments aux morts » pages 94-98. Les caractéristiques des monuments aux morts érigés en Limousin.

● Site de l’INSEE. Retrouvez 150 ans de démographie en Limousin : les populations de toutes les communes depuis 1846 (tableaux Excel téléchargeables par département) et des résultats synthétiques (en PDF). Des tableaux qui présentent des séries longues issues des recensements avec la possibilité de chiffrer l’effet démographique de la guerre de 1914-1918.

http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?reg_id=9&ref_id=898

● Site INSEE Limousin : Activités, les services succèdent à l’élevage, Maryse Aguer.

Article de 3 pages présentant l’évolution de la population active en Limousin sur un siècle.

http://www.insee.fr/fr/insee_regions/limousin/themes/focal/la_revue/rev20F.pdf

► Téléchargement : Thème 10 Limousins 14-18


 

Thème 11. La reconversion de l’économie de guerre

Image n°23. « Commerçants, Industriels, Agriculteurs ! Nos soldats libérés ne demandent qu’à travailler. Employez-les ! »

23_Guerre_de_14_18

Sur cette affiche un enfant montre à son père démobilisé des usines à l’horizon. Le message s’adresse aux employeurs de tous les secteurs d’activité et il indique qu’un sous-secrétariat d’État à la démobilisation a été créé, et qu’il comporte un Office de réception des offres d’emploi aux démobilisés. Le pays est confronté en 1919 à la reconversion de l’économie de guerre en économie de paix, et à la nécessité de créer en masse des emplois pour les poilus revenus dans leurs foyers.

□ Notions : démobilisation, reconversion.

► Téléchargement : Thème 11 Limousins 14-18


Thème 12. La responsabilité du conflit et le paiement des réparations

Image n°24. « Le réveil de Germania – Ils ont dit que l’addition ça regardait madame ». Dessin paru dans le journal La Baïonnette, le 5 décembre 1918.

24_Guerre_de_14_18

Dessin de Gus Bofa dans La Baïonnette. 4e année, 5 décembre 1918, ( l’Edition Française illustrée), 30 x 23 cm, Corbeil, Imp. Crété. – ADHV, R 241

Il s’agit d’un dessin paru dans le journal La Baïonnette, le 5 décembre 1918.
« Germania » en fin d’orgie est abandonnée par ses compagnons. Les pichets de bière sont vides. Mais était-ce vraiment de la bière qu’ils contenaient, n’était-ce pas plutôt le sang des braves Français -et alliés- dont Germania s’est empiffrée ? Voyez son embonpoint mais en même temps son teint dont on ne sait s’il est dû à son tempérament de vampire ou à la nausée. Face à elle, un garçon de café cadavérique, en partie délégué par ses anciennes victimes et en partie de son propre chef, appuie son moignon sur la table avec l’autorité d’un huissier et lui présente une note qui n’en finit pas : « Ils ont dit que l’addition, ça regardait madame ».
Au point de vue moral, les Français sont alors certains que l’Allemagne est seule à l’origine de la guerre ; d’ailleurs, c’est elle qui fut l’envahisseur. Au point de vue matériel, elle est battue et ne peut que s’exécuter. “L’Allemagne payera” : est le dernier mythe de la Grande Guerre.

□ Notions : réparations, traités de paix, presse satirique.
● Site « Histoire et mémoires des deux guerres mondiales ».

http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/
> enseigner les deux guerres mondiales > enseigner l’histoire de la 1ère guerre mondiale en Première trois entrées : > La conférence de la Paix ; > Les Traités de paix ; > Chronologie des réparations allemandes

● Site du Collectif de Recherche International et de Débat sur la Guerre de 1914-1918
Le bilan de la guerre. Cours de troisième. Il peut également être proposé en Première, en étant peut-être étoffé, les notions approfondies. Séquence d’une heure, en fin de thème : « La Première Guerre mondiale et ses conséquences ». Un PowerPoint du cours est téléchargeable.

http://www.crid1418.org/espace_pedagogique/cours/bilan_guerre.html

● Le journal « La Baïonnette » (1915 -1918)
La Baïonnette de 1915 à 1918 soit 99 numéros. La Baïonnette était un hebdomadaire satirique français créé en 1915, publié à Paris. Il est tout entier consacré à la Grande guerre, tout en charge contre l’ennemi et traite avec humour de la vie des soldats et de nombreuses situations liées au conflit et à la société française. La revue ouvrit ses pages à de grands auteurs reconnus comme par exemple De la Nezière, Rabier, Robida ou Tap.

Source : Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image.

http://collections.citebd.org/labaionnette/

Autre site qui propose de parcourir les plus belles pages du journal La Baïonnette de 1915 à 1920 :

http://labaionnette.free.fr/

► Téléchargement : Thème 12 Limousins 14-18


 

La Première Guerre Mondiale et les programmes scolaires

● Site : Mission Centenaire 14-18. Portail officiel du centenaire.
http://centenaire.org/fr/enseignement/la-place-de-la-premiere-guerre-mondiale-dans-les-programmes-scolaires

Un historique des programmes et les contenus des programmes actuels des trois niveaux d’enseignement (primaire, collège, lycée).

Lexique des termes employés en 1914-1918

● Site du Collectif de Recherche International et de Débat sur la Guerre de 1914-1918

« Afin de faciliter la lecture des sources et en particulier des témoignages de combattants, le CRID 14-18 propose un lexique des termes employés en 1914-1918. En effet, les textes et les mots des contemporains de la Grande Guerre sont loin de nous être transparents. Certains mots sont apparus et ont disparu avec le conflit, d’autres ont changé de sens, beaucoup sont incompréhensibles ou n’évoquent rien de bien précis pour un lecteur d’aujourd’hui. Dans sa volonté d’encourager une histoire de la Grande Guerre fortement étayée par des sources, le CRID 14-18 espère que ce lexique permettra à tous ceux qui s’intéressent à la période, enseignants et étudiants en particulier, de se familiariser avec le langage employé par les acteurs du conflit ».

►Il est possible de télécharger le lexique (44 pages, format PDF)
http://crid1418.org/espace_pedagogique/lexique/lexique_ini.htm