L’Album franco-allemand de la Grande Guerre

Il y a cent ans, la Grande Guerre déchirait les nations européennes. En 2014, tous les pays européens vont commémorer, ensemble, cet événement traumatique et fondateur. La France et l’Allemagne seront au cœur de ce processus mémoriel. C’est pourquoi l’Institut historique allemand de Paris et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale ont décidé de s’associer pour proposer un “Album franco-allemand de la Grande Guerre “. En se fondant sur la richesse des échanges scientifiques et intellectuels entre les deux pays, cet album veut participer à la construction d’un regard commun sur le premier conflit mondial, sans gommer les particularités du vécu et de la mémoire des deux nations.

Source : site de la Mission du Centenaire

L'Album franco-allemand de le GG

>> deutsche Version

http://centenaire.org/de/international/das-deutsch-franzoesische-album-des-ersten-weltkriegs

Conçu dans le but de toucher un large public aussi bien en France qu’en Allemagne, l’album sera disponible pour tous, en français et en allemand, sur le site de la Mission du Centenaire. Chaque quinzaine, à partir du 11 novembre 2013, seront proposés deux documents originaux, expliqués par un historien français et un historien allemand, sur une thématique précise. Ces regards croisés permettront au lecteur de bénéficier d’un double éclairage sur les événements connus et moins connus du conflit, de manière accessible et pédagogique.

Six institutions françaises et allemandes participent à ce projet, en donnant accès à leurs fonds documentaires : le Musée historique allemand de Berlin (Deutsches Historisches Museum), la Bibliothèque pour l’histoire contemporaine de Stuttgart (Bibliothek fur Zeitgeschichte) et la Bibliothèque d’Etat de Berlin (Staatsbibliothek zu Berlin); la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg et la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine. Les historiens qui contribuent à ce projet comptent parmi les meilleurs spécialistes de la Première Guerre mondiale en France et en Allemagne.

 

 Liste des documents

– Août 1914, par Gerd Krumeich et Jean-Jacques Becker
– Enfance en guerre, par Rainer Bendick et Manon Pignot
– Le Kaiser Guillaume II, figure centrale de la propagande de guerre, par Martin Kohlrausch et Sébastien Bertrand
– Une démobilisation incomplète : la poursuite des conflits, par Frédéric Guelton et Jan-Philipp Pomplun
– Bien traiter les prisonniers : le devoir d’une nation « civilisée » ? par Uta Hinz et Alexandre Lafon
– Le culte des chefs militaires, par Jesko von Hoegen et Charles Ridel
– À l’arrière : approvisionnement et disette, d’Emmanuelle Cronier et Silke Fehlemann
– Croix de guerre, croix de fer : la patrie reconnaissante, de Sébastien Bertrand et Ralph Winkle
– Verdun : un enjeu crucial pour les deux camps ? de François Cochet et Holger Afflerbach
– Écrire la guerre : les littératures combattantes, de Nicolas Beaupré
– L’aviateur, héros de la guerre industrielle, de Bernd Hüppauf et Bénédicte Chéron
– Les atrocités de guerre, enjeu de propagande, d’Annette Becker et Larissa Wegner
– Le poids des alliances, de Jean-Jacques Becker et Holger Afflerbach
– Le casque : protéger les soldats, de Thomas Weissbrich
– L’Alsace : un enjeu de guerre, de Jérôme Schweitzer
– De la guerre imaginée à la guerre réelle : la fin des illusions, de Marcus Pöhlmann