Quatre documentaires de l’INA sur Jean Jaurès

Jean Jaurès (1859-1914)

“Jaurès assassiné”, titrait le journal “L’Humanité” le samedi 1er août 1914, au lendemain de la mort du dirigeant socialiste.  Retour en 4 documentaires sur sa vie et sur cet événement historique qui précéda de trois jours seulement le basculement de la France dans la Première Guerre mondiale.

INA Jaurès

Pack de 4 vidéos à télécharger ou à graver sur DVD. Les vidéos sont payantes mais on peut voir des extraits gratuits à l’adresse suivante :

  • Vidéo – Date / 08/05/1978 –  Durée : 58min22s

L’assassinat de Jaurès

Alain DECAUX raconte la vie et le parcours politique de Jean JAURES, éditorialiste et député qui fut assassiné pour ses idées, à la veille de la Première Guerre mondiale le 31 juillet 1914 par Raoul VILLAIN. Il replace cet évènement dans le contexte politique français de l’avant guerre.Le récit d’Alain DECAUX est illustré à l’image par des gravures et des photographies (documents d’origine non identifiée).

Collection : Alain Decaux raconte – Production : Antenne 2.

  • Vidéo  – Date  : 29/11/1977 –  Durée  : 13min57s

Un capitoul nommé JAURES : juillet 1890- janvier 1893

Rolande TREMPE, spécialiste du socialisme à l’UER d’Histoire de Toulouse Mirail, retrace la carrière politique de Jean JAURES, conseiller municipal à Toulouse de 1890 à 1893. Claude MARCAN, qui incarne pour cette émission le personnage de JAURES, nous amène sur les lieux qu’il aimait : sa maison, les berges de la Garonne… La reconstitution mimée d’extraits de séances du conseil municipal où Charles de FITTE donne la réplique au tribun, met en évidence les méthodes et les grands thèmes de lutte de JAURES. Des photos extraites des Archives Municipales de Toulouse et de CASTRES complètent, avec des bustes du politicien, l’illustration du récit.Collection : Caractères – Production : France Régions 3 Toulouse.

  • Vidéo – Date : 03/09/1959 – Durée : 19min58s.

Jean Jaurès

A l’occasion du centenaire de la naissance de Jean JAURES, portrait de cet homme politique à travers les images des lieux qu’il a fréquentés, de dessins, de photographies et d’interviews. Plusieurs personnes viennent apporter leur témoignage sur Jean JAURES : un habitant de Carmaux à propos de son élection comme député, Maurice DOMMANGET, historien, à propos de son charisme, l’ancienne servante de la mère de Jean JAURES à propos de sa bonté et une ancienne collaboratrice du journal “L’humanité” racontant quelques anecdotes.

Commentateur : Rabaut, Jean – Participant : Dommanget, Maurice Production : Office national de radiodiffusion télévision française.

  • Vidéo – Date : 31/07/1964 –  Durée : 29min13s.

Il y a cinquante ans, Jaurès

Documentaire commémorant le cinquantième anniversaire de la mort de Jean JAURES le 31 juillet 1914.Les différents témoignages sont illustrés par des films d’époque, des dessins, des caricatures et des photographies et des coupures de presse. – Jean RABAUT interviewe Georges WEILL, dernier témoin vivant de l’assassinat. Il raconte le déroulement du meurtre sur le lieu même, au Café du Croissant. – Evocation des ennemis politiques de Jean JAURES, notamment Charles MAURRAS. – Georges WEILL rappelle la position de Jean JAURES sur la politique militaire de la France. – Pierre BRASSEUR lit un texte de Jean Jaurès sur la prescience de son assassinat, sur une photographie de Raoul VILLAIN son assassin. – Interview de Bernard LECACHE dans son bureau à propos de l’assassinat de Jaurès. – Un homme de Carmaux, ville dont Jaurès était l’élu, évoque l’atmosphère du village à l’annonce de la mort de l’homme politique. – Sur des images de l’intérieur de la Cathédrale de Bâle, PIERRE BRASSEUR relate la réunion de l’Internationale socialiste qui s’était tenue dans cette cathédrale. – L’homme de Carmaux évoque l’autorité naturelle de Jean Jaurès ; ses rapports avec les paysans. – Une femme âgée, qui fut une servante de Jaurès, évoque son ancien maître. – Un homme non identifié évoque le talent d’orateur de Jaurès au travers d’une anecdote. – Un homme non identifié évoque la condition de vie des ouvriers, la grève des cheminots. – Un homme non identifié (Ludovic Larroque?) évoque les débuts en politique de Jean Jaurès. – Un homme non identifié évoque, dans le préau de l’école de Carmaux, l’élection de Jaurès dans la ville. – Evocation de l’affaire Dreyfus sur la lecture d’un texte, par des photographies, des archives, des “une” de journaux. – Pierre BRASSEUR lit un texte de Jean Jaurès sur des images non identifiés de manifestation. – Evocation en images de l’acquittement du meurtrier de Jean Jaurès, qui entraîna des manifestations. Georges WEILL décrit le meurtrier ; Joseph PAUL BONCOUR, avocat, à propos de la décision des jurés ; Bernard LECACHE commente la décision du jury. – Evocation du transport du corps de Jean Jaurès au Panthéon par un texte de Jaurès lu par Pierre BRASSEUR, sur des images d’archives de la cérémonie.

Commentateurs : Marin, Antoine ; Mery, Michel  Interprète : Brasseur, Pierre. Participants : Paul Boncour, Joseph ; Weil, Georges.Production : Office national de radiodiffusion télévision française.