22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l’histoire de France

Il y a 100 ans, le 22 août 1914, 27 000 soldats français ont perdu la vie au cours d’une seule journée. La bataille des frontières est pourtant moins connue que celles de la Marne, de Verdun ou du Chemin des Dames.

Au mois d’août 1914, au début de la Première Guerre mondiale, l’armée française est engagée dans des premiers combats lors de la bataille des frontières, le long de la Belgique et de l’Allemagne. Le 22 août, elle connaît la pire journée de son histoire. En l’espace de quelques heures, près de 27 000 soldats tombent au champ d’honneur. Pour comparaison, autant de militaires ont été tués durant la guerre d’Algérie entre 1954 et 1962. Auteur d’un ouvrage sur cette journée sanglante (“Le jour le plus meurtrier de l’histoire de France, 22 aout 1914“), Jean-Michel Steg revient pour FRANCE 24 sur les circonstances de ce désastre militaire.

Lire  l’entretien de Jean-Michel Steg sur France 24 :

http://www.france24.com/fr/20140812-22-aout-1914-jour-plus-meurtrier-histoire-france-premiere-guerre-mondiale-belgique-rossignol/

Voir la carte du village de Rossignol en Belgique : lieu du massacre de la 3e division d’infanterie coloniale du général Raffenel

***

Voir l’extrait du documentaire de France 2, Apocalypse 1ère Guerre mondiale : Le fantassin français en 1914.

Pantalon rouge voyant, vieux fusil Lebel, instruction rudimentaire : le soldat français de 1914 est inadapté à la guerre moderne qui débute.

http://apocalypse.france2.fr/premiere-guerre-mondiale/fr/biblio/45/le_fantassin_francais_en_1914

***

Voir le reportage de France 2 :  20-22 août 1914, 40.000 soldats français morts dans la bataille des frontières. Durée 4’35.

***

Un article sur le site de francetvinfo : Le 22 août 1914, jour le plus sanglant de l’histoire de France

Ce jour-là, 27 000 soldats français ont perdu la vie. Un ouvrage explique les raisons de cette hécatombe et pourquoi notre histoire l’a quelque peu oubliée.

http://www.francetvinfo.fr/societe/guerre-de-14-18/le-22-aout-1914-jour-le-plus-sanglant-de-l-histoire-de-france_606567.html

***

Un article du journal Le Monde : Le massacre du 22 août 1914

Charleroi, Rossignol, Morhange : trois défaites cuisantes dont la France n’a jamais voulu se souvenir. Le 22 août 1914, sous un soleil de plomb, des dizaines de milliers de soldats tout juste mobilisés, épuisés par des jours de marche forcée dans leur pantalon rouge garance, vont brutalement connaître leur baptême du feu. Foudroyée par la puissance de feu de l’artillerie allemande, l’armée française vit alors les heures les plus sanglantes de son histoire : 27 000 soldats sont tués dans la seule journée du 22 août, soit autant que pendant toute la guerre d’Algérie (1954-1962).

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/08/22/le-massacre-du-22-aout-1914_4475342_3224.html