La Grande Guerre en Limousin : acteurs et monuments

Sommaire du dossier d’Archives en Limousin, n°41, 2013-1.

Archives en Limousin 41

LA GRANDE GUERRE EN LIMOUSIN : ACTEURS ET MONUMENTS

  • P. 4 Sources conservées dans les archives départementales de la Corrèze.
  • P. 8 Sources conservées dans les archives départementales de la Creuse.
  • P. 16 Sources conservées dans les archives départementales de la Haute-Vienne.
  • P. 25 Sources conservées dans les archives municipales de Brive-la-Gaillarde.
  • P. 29 Sources conservées dans les archives municipales de Limoges.
  • P. 31 Sources conservées dans les archives municipales de Saint-Junien.
  • P. 33 Sources conservées dans les archives municipales de Tulle.
  • P. 34 Sources conservées dans les archives municipales d’Ussel.
  • P. 38 La Grande Guerre en Limousin, une histoire évanescente ? Quelques propositions. Clotilde Druelle-Korn
  • P. 42 Deux hôpitaux temporaires à Brive-la-Gaillarde pendant la Grande Guerre. Jérémy Brunet
  • P. 48 La Manufacture d’armes de Tulle pendant la première guerre mondiale. Alain Parnois
  • P. 52 Le «camp de concentration» d’Ajain (Creuse), 1914-1919.
    Daniel Dayen
  • P. 58 Du fonds Jeanjean au site web 14-18 en 14×9: mémoire et histoire. Un exemple de valorisation et de mise en ligne. Jean Péchenard
  • P. 66 «Je suis en bonne santé, ne vous faites pas de mauvais sang !». Correspondance d’un poilu, 1916-1918. Marcelle Sage-Pranchère
  • P. 74 En mémoire d’elles. La statuaire féminine dans les monuments aux morts du Limousin, 1914-1918. Janette Cathalifaud et Josépha Herman-Bredel

Site Internet de la revue : http://www.archivesenlimousin.com/

Résumé de l’article P. 38 : “La Grande Guerre en Limousin, une histoire évanescente ? Quelques propositions” 

Si on résume eu quelques lignes l’article de Clotide Druelle-Korn, maître de conférences au Centre de Recherche Interdisciplinaire en Histoire, Histoire de l’Art et Musicologie de l’Université de Limoges, on retiendra le constat d’un faible présence de travaux universitaires sur la Grande Guerre en Limousin. Elle cite cependant les mémoires de Florence Planchat, La Haute-Vienne en guerre, 1914-1918 ; Dominique Danthieux, Le Socialisme en Haute-Vienne, 1914-1918  et  Christophe  Goujaud, Les organisations d’Anciens combattants en Haute-Vienne, 1919-1945. Plus récemment, elle cite également les travaux de Jérémy Brunet sur les fonds des archives médicales et hospitalières des Armées (SAMHA) conservés à Limoges et ceux de Myriam Ayache sur la présence des soldats américains en Limousin.

Á l’inverse,  l’auteur retient ” de belles entreprises des services d’archives et du patrimoine” :  les expositions des Archives départementales de la Corrèze, La Grande Guerre à travers la presse corrézienne, 1998 et Art et Mémoire, les monuments aux morts de la Grande Guerre, 2001. De même, elle retient le très bel ouvrage de Stéphane Capot et de Jean-Michel Valade des archives municipales de Limoges, Limousin 14-18. Un abécédaire de la Grande Guerre en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, 2008 ; et le remarquable guide sous la direction de Michel Manville, La Creuse dans la Grande Guerre, 2009.

Une troisième source est mobilisable, celles des “écrits du for privé” qui désignent les correspondances, les journaux et mémoires intimes. L’auteur met en avant trois publications des Presses Universitaires de Limoges : Souvenirs de la Grande Guerre (PULIM, 2005) de Léon Jouhaud (1874-1950) ; Destins ordinaires dans la Grande Guerre : un brancardier, un zouave, une religieuse (PULIM, 2012) ; Un évêque aux armées en 1916-1918, Lettres et souvenirs de Mgr de Llobet (PULIM, 2003). Elle invite également à consulter le fonds  Baptiste Lapouge du Centre Edmond Michelet de Brive et le fonds Jeanjean en ligne à l’adresse http://epublications.unilim.fr/jeanjean/. 

Pour terminer l’auteur indique une des rares études des sociétés savantes du Limousin : Le corps expéditionnaire russe en France pendant la Première Guerre mondiale et la mutinerie au camp de La Courtine, Laurent-Yves Giloux,