Mémoires creusoises de la Grande Guerre

 Documents fournis par Guy Marchadier au Canopé de la Creuse

Document 1 – Témoignage sur la mobilisation d’un soldat creusois, 1 août-12 août 1914.

Document 2 – Extraits du Courrier du Centre concernant le camp de la Courtine. Jeudi 6 août 1914 – Dimanche 9 août 1914 – Vendredi 14 août 1914 – Jeudi 15 octobre 1914.
Document 3 – Chronique locale : 1- Blessés et Prisonniers Allemands. 2- Disposition relative au maintien provisoire dans leurs foyers de certains assujettis militaires.
Document 4- Extrait d’un journal d’un poilu, 29 novembre 1914- 17 juin 1915.
Document 5 – Souvenirs de la campagne 1914-1915 d’Edmond Pasquet (Le Chiroux), classe 1913, 78e RI, 9e compagnie, 3e bataillon.
Document 6 – Lettres du soldat Auguste Guerrier à son fils Valentin, Argonne 5 novembre 1915 et 7 janvier 1916.
 ***

Des armes et des larmes , Mémoires creusoises de la Grande Guerre. Auteur : Gérard Marchadier, date de parution : septembre 2003.

Des armes et des larmes

 

Résumé de l’ouvrage par l’éditeur

«La mémoire m’est venue d’écrire…» Ce début de témoignage tout simple d’un paysan montre bien ce que fut la nécessité pour ceux du front de confier leur vécu mais aussi de rester en contact avec leur pays de Creuse. Des hommes de la terre qui n’avaient pas l’habitude d’écrire racontèrent le conflit, gardèrent le lien avec leur famille: ce fut d’ailleurs l’une des particularités de la Grande Guerre. D’autres, qui avaient une plume habile, ont aussi livré des pages émouvantes… C’est grâce à ces correspondances et aux journaux écrits au jour le jour que l’on peut se replonger dans l’univers de «la Der des Der». C’est à la fois dans ces témoignages d’acteurs combattants, mais aussi dans les nouvelles quotidiennes apportées par la presse, les écrits et les discours officiels qu’il fallait chercher la matière de cet hommage aux Poilus, ces hommes dont il convenait d’honorer le souvenir et le sacrifice.
Document 7 – Entre “récit” et réalité. Un exemple de “bourrage de crâne” avec de fausses correspondances publiées dans le Courrier du Centre. Source : Des armes et des larmes.
Document 8 – Aux femmes du Massif central. Lettre de Louise Compain (une des initiatrices du mouvement féministe en France), dimanche 4 octobre 1914. Source : Des armes et des larmes.
Document 9 – Journal du soldat Alfred, 29 novembre 1914-1er décembre 1914- 2 décembre 1914. Source : Des armes et des larmes.
Document 10 – Lettres du soldat Antoine à sa femme, le 11 et 14 avril 1915. Source : Des armes et des larmes.
Document 11 – Lettre du soldat Louis, le 29 mars 1916. Source : Des armes et des larmes.
***
Document 12 – Le récit de captivité et d’évasion d’Albert Lacrocq. Fait prisonnier à Étalon (Somme) le 25 mars 1918. Évadé du camp de Mannheim dans la nuit du 2 au 3 juillet 1918.

“Lors de la séance du 19 novembre 2005  de la Société des Sciences naturelles, archéologiques et historiques de la Creuse, Henri Lacrocq a présenté le récit de captivité et d’évasion de son père Albert Lacrocq. Évadé d’un camp de prisonniers en compagnie d’un camarade d’origine corse en juillet 1918, Albert Lacrocq a ensuite rédigé le récit détaillé de cette évasion. Trompant la surveillance des gardiens, les deux hommes quittèrent Mannheim le 3 juillet pour arriver en Suisse le 28, au terme d’une longue marche de 350 km. La chance avait été de leur côté, qui leur permit plusieurs fois de se tirer sans mal de situations difficiles. Ils bénéficièrent aussi manifestement de l’indifférence de la population, mais le succès de leur entreprise était dû surtout à la préparation minutieuse du trajet grâce à la carte et à la boussole qu’ils avaient pu se procurer au camp et à la prudence qui les poussait à ne marcher que la nuit.”

Source : Site de la Société des Sciences naturelles, archéologiques et historiques de la Creuse.

Télécharger (PDF, 3.45MB)

Document 13 – Chanson de route des gars de la classe 19. Paroles de L. Gueton, sur l’air d’Auprès de ma blonde.

Télécharger (PDF, 44KB)

Document 14 – ” A Emma Bujardet, morte de chagrin”. Le monument aux morts de la commune de La-Forêt-du-Temple inauguré le 25 mai 1922 est le seul à commémorer une femme.

Télécharger (PDF, 216KB)