Les offensives de Champagne et d’Artois : brillants succès ou terribles échecs ?

Du 25 septembre au 6 octobre 1915 se déroulent les offensives franco-anglaises en Champagne et en Artois. La presse de l’époque, sans moyens de vérifier sur le terrain la réalité des combats, reprend la propagande développée dans les communiqués officiels. Un siècle plus tard, la tonalité des articles tirant le bilan de ces offensives est bien différente. La percée des lignes allemandes n’a pas eu lieu et pour quelques kilomètres grignotés, les pertes sont énormes. Rappelons qu’en ce qui concerne le Limousin, le 25 septembre 1915 est la journée la plus meurtrière de la Grande Guerre pour les soldats de Tulle (maximum absolu de 29 Morts sur un total de 648 Morts de 1914 à 1919), et qu’elle se détache comme la journée la plus sanglante de l’année 1915 pour les soldats de Haute-Vienne (348 Morts en une seule journée, sur un total de 3349 Morts pour l’ensemble de l’année).

***

Le Populaire du Centre (1), journal socialiste publié à Limoges, reprend les communiqués officiels et titre deux jours après le début des offensives sur les “brillants succès”, en citant le chiffre de 12 000 Allemands faits prisonniers.

Le Populaire du Centre du 27 septembre 1915

PDC 1915 09 25 Champagne et Artois

(1) Le site de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges permet de consulter en ligne deux siècles de la presse limousine. Pour la période de la Grande Guerre, vous pouvez télécharger chaque numéro du Populaire du Centre en faisant une recherche par date ou en saisissant un texte.

***

Le Petit Journal (2), quotidien de la presse parisienne, résume le 30 septembre 1915, le déroulement de la bataille de Champagne, et décrit avec enthousiasme l’assaut des fantassins français : “En quelques minutes, nos hommes, aux prix de pertes légères, sautaient dans les tranchées allemandes, en maîtrisaient les défenseurs et poursuivaient leurs course en avant avec entrain et audace, malgré la difficulté du terrain détrempé, malgré la résistance des Allemands (…)”. Vous pouvez suivre la suite de la bataille, jusqu’à la prise de Tahure, le 6 octobre 1915, sur le blog Nos ancêtres dans la Grande Guerre du site Geneanet.

(2) Chaque jour, le site généalogique Geneanet propose de découvrir un extrait de la Une du “Petit Journal”, quotidien parmi les plus lus de son époque, un siècle précisément après sa publication, afin de vivre comme vos ancêtres l’actualité de leur temps.
L’extrait provient du site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica. Vous pouvez retrouver chaque numéro complet sur cette page, et appréhender ainsi la totalité de l’actualité du jour avec ses faits divers et autres. Les suppléments du dimanche sont accessibles sur cette page.

***

L’article de Geneanet “Il y a 100 ans, l’un des plus gros massacres de la Première Guerre mondiale”, montre que dans les arbres généalogiques de nombreuses familles, on retrouve la trace de la journée sanglante du 25 septembre 1915.

Nombre de tués par jour calculé d’après la base des combattants de la Grande Guerre du site Geneanet

Geneanet 1915 09 25 morts14-18

Sur le site de la Mission du Centenaire, l’article “25 septembre 1915, les offensives de Champagne et d’Artois” de l’historien François Cochet, présente les motivations stratégiques et les moyens considérables mobilisés lors de cet épisode de la Grande Guerre. Il en tire un bilan globalement négatif : “l’échec est bien réel, malgré des actions d’éclat et les exploits locaux”.