Le futur mémorial aux Limougeauds morts lors de la Grande Guerre

Le futur mémorial de la place Jourdan à Limoges

Initié au printemps 2014, le projet de mémorial en hommage aux soldats de Limoges Morts pour la France pendant la Grande Guerre va entrer dans sa phase de réalisation au début de l’année prochaine, afin d’être prêt pour le centenaire de l’armistice, le 11 novembre 2018.

Sur l’écritoire en granit noir qui entourera le monument aux morts actuel, figureront dans l’ordre alphabétique les noms des 3003 Morts pour la France de Limoges sur la période 1914-1919, auxquels ont été rajoutés 2 autres Morts pour la France reconnus postérieurement en tant que grands invalides de guerre ainsi que ceux des 5 fusillés pour l’exemple originaires de Limoges.

► Pour plus de détails sur le projet : lisez l’article du Populaire du Centre publié le 12 décembre 2017.

Spectacle “Le Cabaret du Poilu”

La grande guerre racontée et chantée avec humour, gravité, émotion…

Le “Cabaret du Poilu ” est un spectacle labellisé “Centenaire

La fête bat son plein, nous sommes à la Belle Epoque. Soudain les cloches sonnent et le monde bascule dans l’horreur… 

Mêlant le répertoire du café-concert du début du 20e siècle à celui des tranchées et de la chanson française, ce cabaret évoque avec humour et émotion la guerre de 14/18. Il en retrace le déroulement de Sarajevo à Rethondes et raconte la vie sur le front ou à l’arrière, le destin singulier de plusieurs personnalités…

Chansons en barre est une troupe de chanteurs/comédiens et de musiciens, dont l’originalité est de mêler la musique au théâtre, d’explorer avec humour et fantaisie la chanson à travers différents thèmes.Ils créent un ensemble de numéros chantés, drôles et pétillants, parfois émouvants, entrecoupés de transitions théâtrales.

De la bonne humeur et de l’émotion à l’état pur.” L’Est Républicain

“Ces mélodies enchainées avec un enthousiasme communicatif ont su évoquer le sentiment d’impuissance face à cette effroyable boucherie et l’espoir irrépressible des lendemains qui chantent”. Le Dauphiné libéré.

La Compagnie envisage une tournée en Limousin, dans l’attente de plus de précisions sur les lieux et les dates du spectacle, nous vous invitons à le découvrir sur le site de la Compagnie sans Lézard

En mémoire d’elles

En mémoire d’elles

Une exposition interactive pour vous

Toutes les photographies de l’article, de la carte et des applications sont de Janette Cathalifaud.
***

L’exposition “En mémoire d’elles”, élaborée par Canopé, est consacrée à la statuaire féminine dans les monuments aux morts du Limousin à partir de l’ouvrage du même nom de Jeannette Cathalifaud et Josépha Herman-Bredel (Éditions Culture et Patrimoine en Limousin, 2008, Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtreréférence).

Les 9 panneaux de cette exposition interactive (des QR codes permettent de consulter des ressources complémentaires) sont empruntable auprès de la médiathèque Canopé/Espé de Limoges à partir de septembre 2016.

Pour tous renseignements, veuillez contacter Frédéric NONY :

Ouvre une fenêtre pour la rédaction d'un mailfrederic.nony@reseau-canope.fr

Tél. : 05 55 01 61 34

***

La carte de la statuaire féminine dans les monuments aux morts du Limousin 1914-1918

Trois applications pour mémoriser les images des 33 monuments aux morts du Limousin avec une statuaire féminine

Les 14 monuments en Corrèze

Les 6 monuments en Creuse

Les 13 monuments en Haute-Vienne

***

Dans sa version initiale, l’exposition En mémoire d’elles comportait 30 panneaux, vous pouvez consulter la version papier des panneaux et du livret d’accompagnement

***

Le centenaire de la bataille de Verdun au théâtre

A Condat-sur-Vienne, l’acteur Jérôme Laguzet rend hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale pour le centenaire de Verdun. Dans son spectacle d’improvisation “Embrasse la petite”, il s’inspire des lettres de Sylvain Coudoin, un poilus haut-viennois, mort au combat en 1916.

C’est bientôt le centième anniversaire de la bataille de Verdun. Il y a 100 ans, jour pour jour, les combats faisaient rage.
Le 21 février 1916, commençait la bataille de Verdun. Grande bataille avec celle de la Somme, elle est l’une des plus meurtrières de la Première Guerre mondiale.

Pendant dix mois l’armée française et l’armée allemande s’affrontent. Les poilus résistent à l’offensive allemande, le résultat militaire est nul.
700 000 soldats sont victimes de cette bataille. Un peu plus de la moitié était des Français.

A la veille de cet anniversaire, certains décident de rendre un hommage aux victimes de la bataille de Verdun sur scène.
L’acteur Jérôme Laguzet se produit samedi 20 février 2016 à l’espace Confluence à Condat-sur-Vienne. Embrasse la petite” est un spectacle d’improvisations.

L’acteur, et metteur en scène, s’inspire des lettres de Sylvain Coudoin. Le poilus originaire de Bessine sur Gartempe écrivait à sa femme et sa fille depuis le champ de bataille à Verdun jusqu’à sa mort en mai 1916.

► Consultez la vidéo sur le spectacle “Embrasse la petite” (Sujet de Pascal Coussy et Marie Saint-Jours. Montage de Nicolas Colombeau).

Source : Site de France 3 Limousin, par Gwendoline Duval, le 20/02/2016

► Consultez également l’article paru dans le Populaire du 12/02/2016 : Embrasse la petite, espace Confluences, le 20 février

***

Sur le site Mémoire des Hommes du ministère de la défense, on trouve dans la base de données des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale, les fiches individuelles de plus de 1,3 million de militaires décédés au cours de la Grande Guerre. Depuis le 11 novembre 2014, on dispose également des 95 000 fiches concernant des soldats n’ayant pas obtenu la mention “Mort pour la France”. Chacun peut ainsi partir à la recherche de tous ces poilus tombés pendant les 52 mois du conflit, en particulier lors de la terrible bataille de Verdun en 1916.

COUDOIN Sylvain 27 05 1916 Bras Lire le reste de cet article »

Brive dans la Grande Guerre

L’exposition « Brive dans la Grande Guerre »

Brive GG affiche_14-18

Richement documentée, l’exposition des Archives municipales revient sur le bouleversement vécu par les brivistes, au front et à l’arrière, lorsqu’éclate la Première Guerre mondiale.

Parmi les 14 000 Corréziens qui disparaissent lors du conflit, on compte près de 700 Brivistes. L’exposition des Archives municipales revient ainsi sur la mobilisation de la ville dans la Grande Guerre et fait partager le quotidien vécu par les Poilus et ceux de l’arrière pendant le conflit. La diversité des expériences vécues par la population est présentée à travers de nombreux objets issus de la Grande Collecte, mais aussi des documents d’archives publiques et une riche collection d’objets militaires.

L’exposition a été réalisée en partenariat avec le Centre d’arts plastiques de Brive. Exposées dans le jardin des Archives municipales, les œuvres des élèves et professeurs du Centre d’arts plastiques de Brive, ainsi que le dessins réalisés par des poilus permettent d’appréhender l’ambiance tragique de cette période.

Cette exposition prolonge les actions de la ville, initiées depuis juillet 2014 dans le cadre du site 14-18.brive.fr et qui présente le témoignage de Marguerite Genès, femme de lettre du Limousin.

 

Informations pratiques

Archives municipales de Brive-la-Gaillarde

Du 13 juillet au 20 novembre 2015

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

Entrée libre