Affiches sur la solidarité des Français pendant la Grande Guerre

Documents des Archives Départementales de la Creuse

Les formes prises par la solidarité nationale

La journée du Poilu

Document 1 – Affiche illustrée : “La journée du Poilu. 31 octobre-1er novembre 1915”.

Télécharger (PDF, 434KB)

► Consultez l’analyse de l’affiche sur le site de L’Histoire par l’image.

Lire le reste de cet article »

La commune de Vaulry en Haute-Vienne pendant la Grande Guerre

Dès le 2 août 1914, la commune de Vaulry bascule dans la guerre… Loin du front, les habitants voient partir leurs enfants, arriver les réfugiés et se multiplier taxes et réquisitions.

Vaulry  Carte postale le Populaire

Source : La commune de Vaulry plonge dans la vie de son Conseil municipal durant la Première Guerre, article du Populaire du centre du 10 août 2014. (cliquez sur le lien pour lire l’intégralité de l’article)

 

Première page du document réalisé par M. Michel Boyé, conseiller municipal de Vaulry

Vaulry première page

Lien pour télécharger le document : Vaulry 14-18 (22 03 14)

Lire le reste de cet article »

Une brochure consacrée au Front d’Orient

Brochure front d'orient

L’Ambassade de France à Skopje propose sur son site une brochure consacrée au Front d’Orient.

« Cette brochure retrace l’histoire de la Première Guerre mondiale, qui a marqué de son empreinte le XXe siècle dans cette partie des Balkans, où un lourd tribut humain a été payé. Elle porte sur le patrimoine de cette époque et présente plusieurs lieux de mémoire à visiter en République de Macédoine. Elle s’adresse au visiteur intéressé par la découverte des vestiges ou la recherche d’un parent disparu.

En 1914 débutait une guerre encore sans équivalent dans l’histoire de l’Humanité. Cent ans plus tard les témoins directs de ces événements ont disparu, mais la mémoire collective de ce conflit mondial demeure. La Première Guerre mondiale imprègne toujours les esprits et marque définitivement les régions, en particulier les zones de front ainsi que les territoires sous occupation. Les Balkans furent à la fois l’un et l’autre.

La Grèce, la Bulgarie, la Serbie (qui englobe à l’époque la Macédoine serbe – aujourd’hui devenue République de Macédoine) et l’Albanie furent pendant trois ans au cœur d’un front souvent oublié. Pourtant, près d’un million de soldats d’une dizaine d’armées différentes se sont affrontés entre l’automne 1915 et septembre 1918 et, parmi eux, environ 350 000 soldats français de l’Armée française d’Orient. 70 000 d’entre eux ont trouvé la mort. »

Source : Site de la Mission du Centenaire

> La brochure Le Front d’Orient sur le site de l’Ambassade de France à Skopje