Mutinerie de La Courtine : qui s’en souvient ?

Dans le cadre du Festival documentaire organisé par France 3 Limousin le vendredi 6 novembre 2015, vous pourrez découvrir en avant-première à 20h15 au Théâtre de l’Union à Limoges “Les mutins de La Courtine” de Pierre Goetschel.  Qui se souvient de cette page d’Histoire ?

Les Mutins de la Courtine

► Pour plus de détails consultez le site de France 3 Limousin  http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/creuse/mutinerie-de-la-courtine-qui-s-en-souvient-844489.html

La mutinerie des soldats russes à La Courtine en 1917

Les débats autour de la répression de la mutinerie des soldats russes du camp de La Courtine en Creuse, les 16-18 septembre 1917

Document 1 – Couverture de l’ouvrage de Pierre Poitevin, Ce que la censure nous a caché pendant la guerre. Une bataille au centre de la France en 1917. La révolte des armées russes au camp de La Courtine. Limoges, Imprimerie de la Société des journaux et publications du Centre, 1934, 63 p..

Télécharger (PDF, 176KB)

Document 2 – Les hauts lieux de mémoire. La Courtine, Creuse, 1917. Pascal Plas, directeur de la Chaire d’excellence Gestion du conflit et de l’après-conflit (Fondation partenariale de l’Université de Limoges).

Le texte résulte d’une conférence prononcée dans l’amphithéâtre de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges le mardi 25 novembre 2008 dans le cadre des manifestations du 90ème Anniversaire de la Première guerre mondiale en Haute-Vienne. Il détaille l’historiographie du sujet et présente l’apport général de neuf décennies d’écrits et de recherches.

Télécharger (PDF, 434KB)

► Consultez les publications en ligne de la Fondation : http://fondation.unilim.fr/chaire-gcac/publications-en-ligne/

Document 3 – Une stèle en mémoire des mutins russes de La Courtine. Radio France Creuse, 16 septembre 2012.

“En 1917, plus de 10.000 soldats russes sont internés dans le camp militaire parce qu’ils refusent de poursuivre les combats. Ils réclament leur retour en Russie. Leur révolte est réprimée par les armes. Selon les sources, le bilan varie de moins de 10 morts à 1 millier. Philippe Béquia a assisté à l’inauguration de cette stèle en leur mémoire.
Cette stèle vient d’être installée dans le cimetière de La Courtine à l’initiative de la fédération creusoise de la libre pensée. Marc Blondel, le président national, explique le pourquoi de cette stèle. »

► Pour écouter le reportage, cliquer sur le bouton « Annexe », puis sur les touches en forme de triangle. 2 annexes

Document 4 – Une stèle pour les mutins de La Courtine. Reportage de Télé Millevaches réalisé à l’occasion du Magazine du plateau d’octobre 2012.

Le 15 septembre 2012, l’association la Libre Pensée 23 a inauguré dans le cimetière de la Courtine (23)  une stèle sur laquelle est inscrit en russe « A bas la guerre ! ». Pendant l’été 1917, alors que la révolution russe a commencé, l’armée française écarte du front quelques 10 300 soldats russes venus combattre dans les tranchées. Ces soldats réclament leur retour au pays. Cantonnés au camp militaire de La Courtine, les mutins refusent de rendre leurs armes et s’organisent en soviet.  Après plusieurs semaines de négociations, l’armée française bombardera le camp militaire jusqu’à la reddition des soldats. Une histoire dans l’Histoire qui refait surface…presque un siècle après les faits.

Document 5 – Le corps expéditionnaire russe pendant la Première Guerre mondiale

Après les accords de décembre 1915 avec la France, le gouvernement impérial russe met sur pied quatre brigades d’infanterie, fortes de 44 000 hommes, réparties en huit régiments spéciaux.

Les 2e et 4e brigades débarquent à Salonique pour se battre sur le front d’Orient, aux côtés des Alliés commandés par le général Sarrail. Elles serviront jusqu’à leur dissolution en janvier 1918.

Les 1re et 3e, (généraux Lochwitsky et Maruchevski), arrivent au printemps 1916 à Marseille, Brest, La Rochelle, acclamées par la population. (…)

► Consultez la suite de l’article sur le site Chemins de Mémoire.

Cartable numérique de la BDIC : la Première Guerre mondiale

Les débuts de la BDIC étant étroitement liés à la Première Guerre mondiale, elle conserve sur ce sujet des collections d’une richesse et d’une diversité exceptionnelles (photographies, journaux de tranchée, lettres et carnets de soldats, etc.). Ces dernières permettent d’aborder le conflit dans toutes ses dimensions : vie quotidienne des soldats dans les tranchées, nouvelles formes de combat et violence de masse, traités de paix et bouleversement de la carte de l’Europe, etc.

Une frise chronologique générale met en relation documents et événements.

Cartable numérique BDIC 1e GM

Liste des dossiers : La vie dans les tranchées – Le temps du combat – Les mutineries de 1917 – La vie à l’arrière – 1918, de l’armistice à la paix – L’argonnaute, un journal de tranchées au fil de la guerre.

Ressources locales : fonds d’archives et bibliographie sur la guerre de 1914-1918

Lors de la journée de formation des documentalistes organisée par le Canopé de Limoges le 6 juin 2014, les Archives municipales de Limoges et la Bibliothèque francophone multimédia ont chacune proposé un fascicule sur les ressources qu’elles possèdent sur le thème de la Grande Guerre.

Couvertures AML Bfm 14-18

Le fascicule des Archives municipales de Limoges présente des fonds sur la guerre 1914-1918 et des pistes d’exploitation pédagogique :

– fonds général relatif à l’administration de la commune de Limoges (décisions prises par le Maire et le Conseil municipal,gestion de la guerre par la commune) ;

– fonds d’origine privée (correspondance de Pierre Soulignac, Carnets de campagne d’Honoré Champcommunal, correspondance et poèmes de Roger Allard…) ;

– fonds iconographiques (affiches, cartes postales) ;

– pistes pour une exploitation pédagogique des archives (suggestions thématiques…)

Le fascicule de la Bibliothèque francophone multimédia présente une bibliographie structurée autour de cinq thématiques :

– récits personnels ;

– les Femmes et la Grande Guerre ;

– la presse, information et désinformation ;

– pacifisme, rebellions et mutineries ;

– le Guerre et l’Art.

Liens pour accéder aux fascicules en version PDF :

Archives et pistes d’exploitation pédagogique

Bfm Biblio.guerre14.18

 

 

Les Limousins pendant la guerre de 1914-1918

Références de l’ouvrage

Les Limousins pendant la guerre de 1914-1918

Par Gabriel de Llobet. Professeur chargé du Service Éducatif des Archives Départementales de la Haute-Vienne. 2e édition CRDP 1988.

Les Limousisn CRDP 1988


Propositions d’éléments pédagogiques, d’une bibliographie et d’une sitographie pour redécouvrir l’ouvrage dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre.
Le document initial se compose d’une série de 24 diapositives assorties d’un livret imprimé de 32 pages qui apporte des informations sur chaque diapositive. L’intégralité du livret n’est pas reproduit, mais des résumés avec mise en avant de notions sont associés à chaque image.

 

Thèmes autour des images
□ Notions associées aux images
● Références bibliographiques et sitographiques

Liste des Thèmes

Thème 1. Le début de la Grande Guerre : la mobilisation générale d’août 1914
Thème 2. Les caractéristiques militaires du conflit
Thème 3. La mise en place d’une économie de guerre
Thème 4. Le financement de l’effort de guerre
Thème 5. Les effets économiques du conflit sur la population civile
Thème 6. Le contrôle de l’opinion publique
Thème 7. La guerre totale contre l’ennemi
Thème 8. L’enlisement du conflit et le mouvement révolutionnaire en 1917
Thème 9. La fin de la Grande Guerre : l’armistice de 1918
Thème 10. Le bilan humain de la Grande Guerre
Thème 11. La reconversion de l’économie de guerre
Thème 12. La responsabilité du conflit et le paiement des réparations

Les principales références

Lire le reste de cet article »