Tulle 14-18, Portraits croisés

Exposition temporaire au Musée des Armes de Tulle

affiche_expo_Tulle_14-18

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, les Archives municipales de Tulle, vous proposent de découvrir le quotidien de la ville de Tulle. Bien qu’éloignée du front, toute la société tulliste est profondément bouleversée par le déroulement des évènements de 1914 à 1918.

L’exposition, réalisée à partir de documents publics conservés par les Archives municipales et d’archives privées collectées depuis 2014, cherche à mettre en lumière les particularités de la vie à l’arrière et les nécessaires adaptations dont ont dû faire preuve les Tullistes. Au travers du parcours de 4 personnalités célèbres ou anonymes, l’exposition doit permettre aux visiteurs de mieux appréhender les enjeux qui sont liés à la participation de l’arrière à l’effort de guerre. Pendant la période, la population double, passant de 15000 à 30000 habitants. L’afflux constant de blessés en provenance du front, de réfugiés fuyant les zones de combats et des soldats en permission crée une animation permanente dans la Préfecture corrézienne. Si les combats ont lieu à plus de 700 km, la guerre est toujours présente dans les esprits. Les familles des mobilisés sont d’abord partagées entre enthousiasme et inquiétude. Peu à peu, face aux restrictions, au contrôle exercé par les autorités, aux difficultés d’approvisionnement et aux décès des soldats qui s’enchaînent, la lassitude s’empare de tullistes qui ne voient pas le bout d’un conflit qui s’enlise. Confrontés à une censure et une propagande active, les Tullistes font preuve pendant le conflit d’une formidable solidarité et d’un dévouement exemplaire en participant à l’effort de guerre au sein des œuvres de secours ou dans les usines d’armement.

Source : Site de la ville de Tulle.

L’exposition se tient au Musée des Armes de Tulle du 15 octobre 2015 au 30 avril 2016. Elle sera inaugurée le jeudi 15 octobre 2015 à 18h.
Télécharger le dossier de presse

Les offensives de Champagne et d’Artois : brillants succès ou terribles échecs ?

Du 25 septembre au 6 octobre 1915 se déroulent les offensives franco-anglaises en Champagne et en Artois. La presse de l’époque, sans moyens de vérifier sur le terrain la réalité des combats, reprend la propagande développée dans les communiqués officiels. Un siècle plus tard, la tonalité des articles tirant le bilan de ces offensives est bien différente. La percée des lignes allemandes n’a pas eu lieu et pour quelques kilomètres grignotés, les pertes sont énormes. Rappelons qu’en ce qui concerne le Limousin, le 25 septembre 1915 est la journée la plus meurtrière de la Grande Guerre pour les soldats de Tulle (maximum absolu de 29 Morts sur un total de 648 Morts de 1914 à 1919), et qu’elle se détache comme la journée la plus sanglante de l’année 1915 pour les soldats de Haute-Vienne (348 Morts en une seule journée, sur un total de 3349 Morts pour l’ensemble de l’année).

***

Le Populaire du Centre (1), journal socialiste publié à Limoges, reprend les communiqués officiels et titre deux jours après le début des offensives sur les “brillants succès”, en citant le chiffre de 12 000 Allemands faits prisonniers.

Le Populaire du Centre du 27 septembre 1915

PDC 1915 09 25 Champagne et Artois

(1) Le site de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges permet de consulter en ligne deux siècles de la presse limousine. Pour la période de la Grande Guerre, vous pouvez télécharger chaque numéro du Populaire du Centre en faisant une recherche par date ou en saisissant un texte.

Lire le reste de cet article »

La Grande Guerre sous le regard de la presse

Article de la Bibliothèque Multimédia du Grand Guéret

A l’initiative de la Fondation Varenne et du Conseil général de La Creuse, vous pourrez découvrir à la Bibliothèque Multimédia du Grand Guéret, entre le mardi 7 et le samedi 18 avril,  une exposition du Centre de la Presse intitulée : «  La Grande Guerre sous le regard de la Presse ».

L’association le Centre de la Presse gère une collection de plus de 300 000 revues et journaux, nationaux et régionaux, dont le plus ancien date de 1631, année de création de la presse française. Elle possède entre autres plusieurs milliers de périodiques édités entre 1914 et 1919 (année du Traité de Versailles). C’est dans cette collection qu’elle a pu sélectionner les nombreuses publications présentées dans cette exposition qui tournent en France depuis plus d’un an. C’est la première fois qu’elle est présentée au public dans la Creuse. Ces revues et journaux sont tous des documents originaux présentés sous cadres et légendés. Un siècle nous sépare de leur impression. Le papier est jauni, parfois abîmé, toujours fragile. Mais ces rares publications sont de remarquables témoins de cette sanglante et désastreuse période de l’Histoire internationale.

Creuse visuel_expograndeguerre2015_web

Lire le reste de cet article »

Les supports de la propagande pendant la Grande Guerre

Documents des Archives Départementales de la Creuse

Le dossier documentaire illustre trois supports de propagande utilisés pendant la Première Guerre mondiale : les affiches, les cartes postales, les vignettes postales.

Les affiches

Document 1 – Affiche illustrée : ” Toute la France debout pour la Victoire du Droit”. Auteur : Maurice Neumont, 1918.

Télécharger (PDF, 246KB)

Lire le reste de cet article »