Quatre témoignages sur la Grande Guerre depuis les services de santé

Il s’agit de quatre témoignages de grande qualité, de la part de deux médecins et de deux brancardiers, qui ont en commun d’avoir traversé toute la Grande Guerre. Ils illustrent toute la violence et l’horreur des combats, mais également les moments moins dramatiques de la vie quotidienne de ceux qui avaient pour  mission de secourir et d’apporter les premiers soins.

1. J’étais médecin dans les tranchées. 2 août 1914 – 14 juillet 1919

Louis Maufrais (1889-1977), originaire de Dol-de-Bretagne a été médecin au 94e régiment d’infanterie, puis au 40e régiment d’artillerie de campagne et termine la guerre comme chirurgien assistant à l’ambulance 1/10 de la 42e division. Dans la préface, l’historien Mar Ferro met en avant le parcours exceptionnel d’un homme qui a traversé les champs de bataille les plus sanglants : l’Argonne, la Champagne, Verdun, la Somme, le Chemin des Dames… Son récit nous est parvenu en 2008 par l’intermédiaire de sa petite-fille,  Martine Veillet,, qui a travaillé sur les cassettes enregistrées par son grand-père quelques années avant sa mort, ainsi que sur les nombreuses photos qu’il avait prises à l’époque.

Louis Maufrais 2008

2. Destins ordinaires dans la Grande Guerre : un brancardier, 4 août 1914 – 9 janvier 1919

Martial Goulmy (1891-1937) originaire de Donzenac en Corrèze a été brancardier-musicien au 108e régiment d’infanterie de Bergerac. Il a également traversé l’ensemble de la Grande Guerre, depuis la Belgique en passant par la Marne, les tranchées de Lorraine et d’Artois, la Somme et l”enfer” de Verdun, pour finir par le front italien. C’est dés la fin de la guerre qu’il a mis en forme les notes prises tout le long du conflit. Le récit a été publié par les Presses Universitaires de Limoges en 2012, accompagné de notes tirées du Journal des marches et opérations du 108e RI. Dans sa courte introduction, l’auteur indique que ses souvenirs de guerre sont écrits “sans aucune préoccupation littéraire”, mais que  le lecteur y découvre “des détails sur la vie du soldat en campagne et la preuve que les brancardiers, quoique non combattants, ne sont pas toujours loin du feu ni à l’abri du danger”.

Destins ordinaires de la GG 2012

3. Les carnets de Laurent Pensa, musicien-brancardier au 31e RI (1914-1918)

” À l’instar de milliers d’hommes, Laurent Pensa a été conscrit en 1914 et a souhaité garder la trace de son expérience qu’il relatait quotidiennement dans ses carnets de notes écrites et les centaines de photographies qu’il prenait. Son témoignage exprime ce que de nombreux soldats de la Première Guerre mondiale ont vécu.”

Ce témoignage est une ressource pédagogique produite par le CRDP de l’académie d’Amiens en 2006. Il se présente sous la double  forme d’un DVD-vidéo contenant un film sur les traces du soldat Pensa, des interviews de spécialistes ; et d’un CD-Rom avec l’intégralité des carnets et photographies de Laurent Pensa.

Consultez le site qui accompagne cette ressource et qui propose des pistes pédagogiques pour exploiter le film et le cédérom : http://crdp.ac-amiens.fr/pensa/

les-carnets-de-laurent-pensa-musicien-brancardier-au-31e-ri-1914-1918

4. « Ce que j’ai vu de la Grande Guerre », photographies de Frantz Adam

Frantz Adam (1886-1968) d’origine alsacienne, était médecin au 23e régiment d’infanterie de Bourg-en-Bresse. Après-guerre il deviendra un psychiatre réputé. Son témoignage est à la fois celui d’un écrivain et d’un photographe. Il a publié en 1931  « Sentinelles… prenez garde à vous… ». Souvenirs et enseignements de quatre ans de guerre avec le 23ème R.I. ►Consultez l’analyse du témoignage sur le site du CRID 14-18 http://www.crid1418.org/temoins/2008/07/31/adam-frantz-1886-1968/

Mais c’est en tant que photographe que son apport est d’actualité.  Équipé d’un Vest Pocket Kodak  à soufflet il a pris de nombreuses photographies du front pendant toute la durée de la Grande Guerre. Cent cinquante d’entre elles ont été transmises par la famille à l’Agence France-Presse et publiées en 2013 dans l’ouvrage « Ce que j’ai vu de la Grande Guerre », aux éditions La Découverte.

Ce que j'ai vu de la GG Frantz Adam

► Consultez une sélection des photographies sur le site de la Mission du Centenaire http://centenaire.org/fr/tresors-darchives/fonds-prives/archives/ce-que-jai-vu-de-la-grande-guerre-photographies-de-frantz

► Lisez l’article Frantz Adam, photographe des tranchées sur le site du journal Le Monde http://www.lemonde.fr/centenaire-14-18-livres/article/2014/05/05/frantz-adam-photographe-des-tranchees_4411956_4366945.html

Quiz sur Marguerite Genès, une briviste pendant la Grande Guerre

Sur le blog 14-18.brive.fr, les extraits des carnets de Marguerite Genès commencent le 24 juillet 1914.

Questions sur les carnets de juillet à décembre 1914

Medaillon MG

Thèmes des 25 questions
1. La date et le lieu de naissance de Marguerite Genès
2. Le fondateur du mouvement félibréen limousin
3. La population de Brive en 1911
4. Le régiment d’infanterie caserné à Brive à partir de 1907
5. La date de l’assassinat de François Ferdinand
6. Un monument inauguré à Brive en juillet 1914
7. Les comportements liés à la mobilisation générale
8. Les fausses rumeurs des premiers jours du conflit
9. Les évènements en Belgique et aux Pays-Bas
10. La cause des premiers morts et blessés
11. Les réquisitions
12. L’argot de la Grande Guerre
13. La grande bataille de septembre 1914
14. Les structures du service de santé aux armées
15. Le vocabulaire sur les militaires
16. Le développement des maladies au front à l’automne 1914
17. Les opinions politiques de Marguerite Genès
18. Les troupes coloniales qui passent par Brive
19. L’extension du conflit avec l’entrée en guerre d’un nouveau pays en novembre 1914
20. L’accueil des réfugiés de Belgique et du nord de la France
21. Le pillage et la destruction d’œuvres d’art par les Allemands
22. La désignation de l’ennemi allemand
23. Un « victoire russe » sur le front de l’est en novembre 1914 ?
24. Le sentiment d’union nationale de la population française
25. Les opérations du 126e régiment d’infanterie dans la Marne en novembre-décembre 1914

Lemozi portrait de MG

Marguerite Genès, une briviste pendant la Grande Guerre

Pour pouvoir répondre au mieux, vous êtes invité à lire les carnets de "Marguerite Genès, une fleur en guerre", sur le site 14-18.brive.fr
Départ
Félicitation - vous avez complété Marguerite Genès, une briviste pendant la Grande Guerre. Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%%
Vos réponses sont surlignées ci-dessous.
Retour
Les questions en gris sont complétées.
12345
678910
1112131415
1617181920
2122232425
Fin
Retour

Le dossier “1914-1918 : un monde en guerre” du site Géopolis

1914-1918 : un monde en guerre

2014 marque le centenaire des débuts de la Première Guerre mondiale. Géopolis revient à sa manière sur ce premier conflit de l’ère moderne, avec ses millions de morts. De la déclaration de guerre de l’Allemagne à l’armistice, des tranchées aux premiers blindés, du gaz moutarde aux gueules cassées, retour sur les petites histoires qui firent la grande.

Logo de Géopolis

Source : Géopolis, le site de France Télévisions, qui décrypte les enjeux de la vie internationale.

Quelques exemples de documents du dossier :

Lire le reste de cet article »

Images de 14-18

Images de la Grande Guerre

Un site spécialisé sur la guerre 14-18 avec plusieurs milliers d’images fixes, animées et en relief.

Site images 14 18

© Conservatoire Régional de l’Image / Nancy Lorraine. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Les images et les textes contenus dans ce site sont protégés par le Code de la Propriété Intellectuelle. Par conséquent, toute communication, utilisation, reproduction des informations et/ou des images est soumise aux dispositions de la loi du 11 mars 1957 et du 3 juillet 1985 et ne peut se faire sans l’accord préalable écrit du Conservatoire Régional de l’Image.

► Lien pour accéder au site : http://www.imagesde14-18.eu/

Un hors-série : 1914-1918, la Grande Guerre vécue d’Auvergne et du Limousin

1914-1918 AUVERGNE LIMOUSIN – Hors-série 164 pages
Le Populaire du Centre et La Montagne, novembre 2013, 7,5€.
1914-1918 Auvergne Limousin, HS du Populaire du Centre et de la Montagne, 162 pages, novembre 2013
Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, les journaux La Montagne (siège à Clermont-Ferrand) et Le Populaire du Centre (siège à Limoges), avec le soutien de la Fondation Alexandre Varenne, publient  un hors-série sur le thème suivant : 1914-1918, la Grande Guerre vécue d’Auvergne et  du Limousin.